Comment agir en urgence pour faire dégonfler un poisson d'eau douce atteint de trouble osmotique ?

Message d'avertissement

Covid-19 et confinement : Missions vétérinaires dont la continuité doit être assurée : instruction technique de la DGAL.
Hydropisie

Suite à une altération de l'épithélium cutané ou branchial par des composés comme l'ammoniaque ou par des ectoparasites, les poissons d'eau douce peuvent se mettre à gonfler (oedeme cutané, hydropisie), par déséquilibre osmotique entre le milieu interne du poisson et le milieu extérieur.

Pour faire "dégonfler" le poisson, on peut le placer dans une eau dont la concentration en sel (essentiellement du chlorure de sodium) est artificiellement augmentée au dessus de 3 grammes par litre d'eau. Classiquement pour les carpes et les poissons rouges, on monte la salinité entre 5 et 7 g par litres (soit 5 à 7 kg de sel par mètre-cube d'eau) progressivement sur plusieurs jours.

L'augmentation de salinité peut être rapide (2 grammes par litre et par jour). En revanche, l'abaissement de salinité une fois que le poisson a dégonflé devra être lente (2 grammes par litre et par semaine).

register