Quelle est la toxicité des nitrites en eau douce ?

Message d'avertissement

Covid-19 et confinement : Missions vétérinaires dont la continuité doit être assurée : instruction technique de la DGAL.
Nitrites

Les nitrites (NO2-) sont considérés comme le premier composé résultant de l'oxydation de l'ammoniaque par une flore bactérienne spécifique du filtre biologique. Ce composé est hautement toxique et devrait être présent à des concentrations quasi-indétectables en aquarium.

L'effet toxique majeur est la destruction par oxydation, de l'hémoglobine contenue dans les globules rouges du sang, conduisant à l'impossibilité de fixer l'oxygène et de le transporter dans les organes : on parle alors de méthémoglobinémie. L'atome de fer contenu dans l'hême se présente de façon oxydée en permanence et il ne peut plus lier les molécules d'oxygène. L'intoxication par les nitrites sera beaucoup plus rapide que l'intoxication par l'ammoniaque, le poisson se trouvant en état de détresse respiratoire très rapidement.

Les poissons intoxiqués par des nitrites sont apathiques, prostrés au fond, perdent l'appétit et finissent par succomber.

Il est cependant bon de savoir que les nitrites sont beaucoup moins toxiques :

  • En milieu alcalin (contraitrement à l'ammoniaque) ;
  • En présence d'ions chlorures dans l'eau.

En de cas pollution accidentelle par les nitrites, l'ajout de sel de l'ordre de 1 g/L d'eau (1 kg/m3) peut limiter les dégâts et permettre d'attendre la remise en route un cycle de l'azote momentanément perturbé. Il s'agit toutefois d'une solution d'urgence qui ne doit pas perdurer.

Le concentration maximale de nitrites en aquarium ou bassin ne devrait pas dépasser 0,2 mg/L.

Commande en ligne

Consulter note boutique pour passer commande d'une analyse d'eau douce.

register