Qu'est que la costiose ?

Message d'avertissement

Covid-19 et confinement : Missions vétérinaires dont la continuité doit être assurée : instruction technique de la DGAL.
Costia au microscope

Il s'agit d'une infestation parasitaire causée par Ichthyobodo necatrix (anciennement appelé Costia), un protozoaire flagellé, qui affecte la peau et les branchies de nombreux poissons d'eau douce (carpes, poissons rouges, salmonidés ...) dans une large gamme de température 2-30°C.

A cause de sa multiplication directe et très rapide, cet ectoparasite est souvent à l'origine de mortalités très importantes sur un intervale de temps très court.

Signes cliniques

Les signes cliniques sont communs à de nombreuses ectoprotozooses.

Peau et nageoires:

Hyperproduction de mucus, puis un érythème cutané (rougeurs), pincement des nageoires et en phase terminale des desquamations pouvant être associées ou non à des surinfections fongiques.

Branchies :

Hyperplasie des lamelles branchies, détresse respiratoire.

Diagnostic

Le parasite se retrouve sous deux formes au niveau de la peau ou des branchies : fixé au poisson, ou libre à sa surface.

Pour mettre en évidence le parasite il est indispensable de procéder à l'observation microscopique d'un raclage de mucus cutané ou branchial avec un grossissement d'au moins 400x et d'un fort contraste lumineux. Le parasite est très petit (5-15 µm) et sa forme générale est celle d'une fève avec deux longs flagelles impliqués dans la fixation aux cellules du poissons.

Il est très délicat à observer compte-tenu de sa taille réduit, de la vitesse rapide de déplacement des formes libres, et devient très difficile voir impossible à détecter si l'échantillon de mucus n'est pas examiné immédiatement.