Quelle est la toxicité de l'ammoniaque en eau douce ?

Ammoniaque

Le métabolisme des poissons produit des déchets azotés sous forme d'ammoniaque. Dans un aquarium, l'ammoniaque en solution dans l'eau est transformé dans le filtre biologique en molécules de moins en moins toxiques (en nitrites puis en nitrates) ; on parle du cycle de l'azote.

Cependant, il convient de savoir qu'il n'existe aucun composé azoté qui soit totalement dénué d'effet sur l'organisme des poissons. Tous ces composés n'auront pas la même toxicité selon la forme sous laquelle ils se présentent, leur concentration, et selon l'espèce animale considérée.

Particularité chimique

Il existe deux formes de l'ammoniaque dans l'eau : la forme non ionisée (NH3 appelée ammoniac) et la forme ionisée (NH4+ appelée ammonium). Le passage de l'une à l'autre de ces deux formes dépend principalement du pH de l'eau (et de la température). La réaction est la suivante : NH3 + H2O est en équilibre avec NH4+ + OH-.

La partie non ionisée (NH3) est de loin la forme la plus toxique, et sa part augmente quand le pH de l'eau augmente. Quoi qu'il en soit, ces deux formes sont toxiques pour le poisson même à des doses très faibles, et, dans un aquarium où le cycle de l'azote est bien installé, les concentration de ces éléments ne sont pas de nature à induire un stress sur la population : l'ammoniaque est de rapidement oxydé en composés moins toxiques (nitrites puis nitrates).

Survenue

Même dans un aquarium dans lequel le cycle de l'azote est instauré, il peut arriver que la concentration en ammoniaque augmente rapidement, à la suite par exemple d'un surnourrissage, de la présence d'un cadavre ou lors de surpopulation ou d'une destruction du filtre biologique (nettoyage trop poussé, panne électrique, traitement biocide à action désinfectante ...).

Le poisson se défend alors en produisant plus de mucus, en augmentant l'épaisseur du l'épithelium de ses branchies ... On comprend donc que, même si le poisson réussit partiellement à empêcher l'ammoniaque de pénétrer dans l'organisme, les échanges "utiles" avec le milieu extérieur seront fortement perturbés : la pénétration de l'oxygène au niveau des branchies diminuera considérablement conduisant à une détresse respiratoire pouvant être fatale. Dans ces conditions, des lésions des organes internes, sous-oxygénés, seront inévitables. Le foie et le rein étant touchés, le poisson s'intoxiquera lui-même dès qu'il ne sera plus en mesure d'éliminer les produits de son métabolisme.

Seuils limites

Valeur du pHConcentration maximale acceptable en NH3
Si pH inférieur à 8,50,20 mg/L
Si pH supérieur à 8,50,05 mg/L

Au pH usuel en eau douce, la concentration en NH3 ne devrait jamais excéder 1 mg/L et être en routine le plus proche possible de 0.

Remarques

Les tests disponibles dans le commerce mesurent la somme des deux formes de l'ammoniaque : l'ammoniac + l'ammonium.

Commande en ligne

Consulter note boutique pour passer commande d'une analyse d'eau douce.